Lymphœdèmes : guide des bons gestes à proposer aux patients confinés

Guide-des-bons-gestes-pour-les-lymphœdèmes

Nous venons d’apprendre que le confinement sera prolongé jusqu’au 11 mai. Suite à l’annonce présidentielle, l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes communique à nouveau sur les bonnes pratiques à respecter. Outre la prolongation de la fermeture des cabinets et la poursuite des soins dans les hôpitaux, cliniques et SSR, l’Ordre insiste sur le renforcement du suivi des patients à domicile.

Continuité des soins à domicile pour les patients vulnérables

Les soins doivent continuer à être assurés à domicile pour les patients fragiles.

Dans cette catégorie entrent les personnes

  • hospitalisées à domicile
  • pour lesquelles l’arrêt des soins entraînerait une aggravation majeure
  • dont les soins ne peuvent plus être différés après les 4 semaines d’interruption déjà écoulées et souffrant de décompensations fonctionnelles
  • nécessitant des soins post-chirurgicaux (oncologie, traumatologie, orthopédie …)
  • en situation de handicap
  • ayant besoin de soins de désencombrement
  • atteintes de pathologies chroniques
  • en EHPAD avec l’accord du médecin coordonnateur.

Respect des mesures barrières

Les professionnels de santé intervenant à domicile doivent

  • porter des vêtements dédiés à la tournée, des gants et un masque de protection
  • se laver les mains avant et après les soins et désinfecter leurs lunettes, leur smartphone et leur voiture en fin de tournée
  • se doucher et laver leurs vêtements de retour chez eux.

Maintien de la relation avec le patient

Les kinésithérapeutes doivent rester joignables et disponibles pour :

  • débuter de nouveaux traitements
  • prendre des nouvelles de leurs patients
  • vérifier que les exercices d’auto-rééducation sont bien réalisés
  • prodiguer des conseils

C’est dans ce contexte que nous avons souhaité mettre à disposition des professionnels de santé un Guide des bons gestes à transmettre à leurs patients souffrant de lymphœdèmes, pour leur permettre de mieux gérer leur pathologie au quotidien pendant le confinement. Des gestes pouvant être renforcés par l’utilisation d’un dispositif de Pressothérapie individuel en attendant de bénéficier à nouveau de séances de drainage lymphatiques en cabinet.