Le drainage lymphatique pneumatique



Cette technique existe depuis de nombreuses années et son efficacité n'est plus à démontrer. Elle est fortement utilisée dans les cabinets de kinésithérapie tant en traitement de pathologie qu'en esthétique ainsi que dans la quasi totalité des centres de thalassothérapie.
Cette technique vient en complément du drainage lymphatique manuel.


Jambe




Ces appareils gonflent également les alvéoles les unes après les autres avec toutefois une particularité qui les rend uniques. Sans entrer dans les détails techniques le principe est le suivant :
La première alvéole distale est gonflée à la pression nécessaire (50mm de Hg par exemple). Dans la démonstration, nous utiliserons des pressions fortes, permettant de mieux voir la position des aiguilles sur les manomètres de contrôle.
Pendant la mise en pression de la deuxième alvéole, nous augmentons progressivement la pression de la première au dessus de sa valeur initiale.



Cette élévation de la pression réalise donc un nouveau travail, à l'endroit où elle est appliquée et la différence de pression de ces deux alvéoles oriente le déplacement de la fraction hydrique dans la direction voulue. De la même façon, la mise en pression de la troisième alvéole élève la pression dans la seconde qui élève elle même encore un peu la pression de la première et ainsi de suite pour toute la séquence de compression.



Cette façon de procéder ajoute à l'intérêt connu de la vague de pression distale/proximale, les avantages certains de l'action d'une compression dégressive dans le même sens et enfin et surtout le fait que l'installation de ce véritable "gradient de pression" est synchronisé au déplacement de l'onde de pression, c'est à dire que l'augmentation de la pression distale ne se fait que progressivement.
Nous l'appelons "double gradient automatique de la pression statique et dynamique".



Par cette conséquence, la phase de compression reste active pendant toute la durée, quelque soit le moment ou le niveau considère, elle permet de réduire la pression utile, la durée globale de l'application et le nombre de compartiments du manchon de compression.

Dans son principe général, comme la variation de pression évolue selon le volume du membre en traitement cela permet à cette technique :

  • d'être efficace tout au long du traitement.
  • de ne pas léser les vaisseaux superficiels, de travailler à des pressions très douces.
  • d'être le meilleur complément du Drainage Manuel Lymphatique par son utilisation en position allongé avec un confort et une sécurité inégalés à ce jour.



Pour en savoir plus, contactez-nous dès maintenant.

Copyright © 2016 Tous droits réservés